Rechercher

Accro ou addict ?


L’emprunt addict – parfois écrit addicte au féminin s’emploie comme nom ou comme adjectif, en particulier dans le registre familier, pour désigner ou qualifier une personne dépendante, que ce soit à une substance (alcool, drogue, etc.) ou à une activité (jeux de hasard, utilisation d’Internet, etc.). Il peut aussi, par extension, faire référence à un fort penchant ou intérêt, à un goût marqué pour quelque chose. D’emploi relativement récent en français, addict est généralement consigné dans les dictionnaires européens sans y faire l’objet de critiques.

Au Québec, cependant, en raison du contexte sociolinguistique particulier, addict est explicitement critiqué par plusieurs observateurs de la langue. Il n’entre donc pas dans la norme de référence du français au Québec. Ainsi, il est préférable de le remplacer par l’un des nombreux équivalents possibles, pouvant transmettre diverses nuances selon le sens voulu : dépendant, toxicomane, amateur, passionné, etc.

Exemples :

- Cette patiente est devenue dépendante à l’alcool alors qu’elle était très jeune. (ou : alcoolodépendante, alcoolique et, plus familièrement, accro à l’alcool, plutôt que : addicte à l’alcool)


Source: http://bdl.oqlf.gouv.qc.ca/bdl/gabarit_bdl.asp?T1=addict&T3.x=0&T3.y=0&id=5313


118 vues0 commentaire
Logo- Wix.png
  • White Facebook Icon